Le forum du Clan Sangrehaine, guilde Roleplay sur World of Warcraft - Kirin Tor (EU)
 
AccueilS'enregistrerFAQRechercherMembresGroupesConnexion
Le roi est mort !
Ah bah Grom'brok est mort aussi !

Partagez | 
 

 [Acceptée]Karina Chantelame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vikna

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 04/06/2014
Age : 27

MessageSujet: [Acceptée]Karina Chantelame   Ven 2 Jan - 17:04



Présentation RP :

- Nom et prénom du personnage : Karina Chante-lame.

- Race du personnage : Orque, de la Horde de Vol'jin.

- Clan du personnage : Anciennement du clan de la Lame-ardente.

- Niveau : Lvl 100 !

- Classe du personnage : Guerrier HRP et Maître-lame pour le RP.

- Lettre adressée au Clan Sangrehaine :
Volontairement, il n'y aura pas de lettre traditionnelle pour cette candidature, mais autre chose à la place. Lisez plutôt :

Citation :

"Ils sont à sept jours de marche, à travers les vallées brisées et le désert de glace de Keram'vor ; La route du gel. Le chemin sera rude, sans worg pour t'accompagner, orque. Toi et les tiens ne survivront pas à un tel voyage." Avait-il dit d'une voix calme.

"Alors, vieux guerrier au loup blanc, prête nous quelques bêtes pour la route qui nous attend. Comme tu l'as fait avec nos prédécesseurs partis il y a deux semaines pour l'est." C'était mes mots, secs et froids.

"Hélas, nous avons besoin de nos loups de monte ici. La guerre s'annonce à Wor'gol et nos guerriers doivent s'armer pour les batailles à venir. Je ne peux rien pour toi, mais un de nos fils va vous guider à travers les crêtes de Givrefeu. Il vous mènera chez les vôtres." Insista t-il, sur le même ton.

"Merci, pour nous. La Horde se tiendra à vos cotés si les jours viennent à sombrer dans le chaos, vieux guerrier. J'en fais ma promesse." J'étais plutôt rassurée, ayant une chance de quitter l'endroit en vie avec ce pisteur. J'ai frappée mon poing sur mon plastron, avant de me détourner de l'orc à la fourrure blanche.

"C'est nous qui vous remercions pour votre aide envers notre peuple..." Murmura t-il, ses paroles envolées dans le vent hurlant de Givrefeu.



Ces mots échangés avec l'orc me reviennent souvent à l'esprit, alors que moi et les miens marchons péniblement dans l'épaisse neige, à l'ombre des montagnes noires. Je n'ai même pas demandée son nom... La bise froide mord nos lèvres et nos oreilles, et le froid glace nos os malgré les peaux que nous portions sur notre dos. Du sabot-fourchu, avait dit notre jeune guilde. Lui, au moins, se sentait à l'aise avec son worg blanc cavalant à ses cotés. Ce chasseur Loup-de-givre se nommait Artog, et il était le fils d'un Forgeron mort depuis quelques lunes. Dévoré par un rylak, de ce que j'ai pu comprendre.

Je repense encore à notre aventure passée. Mes premiers pas sur ce sol, la bataille finale et notre... honteuse débâcle. Protéger l'avant-garde, donner notre vie pour ces "héros"... et nous, la piétaille, se faisions massacrer sous les pluies d'obus et de mitraille de la Horde de Fer. Dans la fuite, nous nous sommes séparés jusqu'au navire de guerre. Là, moi et mon clan avions pu prendre le large grâce à des experts gobelins. Mh ! Je vois encore le seigneur de guerre inspecter l'armement du bateau, contemplant l'état de ses troupes... les survivants, du moins. Le clan Sangrehaine avait déjà subit de lourdes pertes. Et le pire était encore à venir au large des côtes de Givrefeu.

Le navire de la Horde de Fer, après plusieurs jours de navigation tumultueuse, se retrouva attaqué par des chevaucheurs volants. La surprise fut totale et je me vois encore tomber à l'eau, une flèche dans l'épaule. Elle était si glaciale... La mort nous attendait si nous restions trop longtemps dans la flotte, mais une main me tira hors de l'eau, me remontant sur une barque. Quelques survivants avaient eu le temps de la jeter par dessus bord, mais trop peu était dans l'embarcation. Partout, on hurlait, puis les cris se firent plus lointain au fur et à mesure que les vagues nous emportaient vers la berge.

Notre nombre diminua encore un peu, et mon clan avait à peine la force de tenir une arme. Sans Korrag et nos officiers pour montrer l'exemple, nous étions perdus.

**********

"Une tempête approche ! Nous devrions nous mettre à l'abri !" Artog cria ces mots, en pointant l'horizon avec sa moufle en peau de cerf.

Me sortant de mes sombres pensées, je guette le ciel au loin. En effet ; d'épais nuages gris avancent vers notre position, passant les montagnes et cols enneigés. Le vent s'agite autour de nous, soulevant des vagues de neige sur les nombreuses dunes parcourant le paysage. Il mugit dans nos oreilles, grondant parfois au bas des buttes avant de siffler en haut des crêtes aux dents tranchantes. Ce n'est pas si différent des tempêtes de sable de Durotar, après tout. Seule la chaleur et la poussière manquent à l'appel.

"Où veux tu qu'on se cache, chasseur ?" Beugla Gralarg, un grunt du clan Sangrehaine. "Il n'y a aucun endroit où se terrer ici ! Il va falloir affronter cette tempête."

***********

Le temps de se sécher, de compter les vivres, de ramasser les objets rejetés par la mer salée et d'enterrer dignement nos morts, qu'une journée s'était écoulée. Nous n'étions qu'une poignée a avoir survécu au bouillon, et nous avons décidés de suivre la rive pour trouver d'autres survivants dès le lendemain. Lors de notre recherche, ce sont des cadavres par dizaines mais également des traces de vie qui surgirent des glaciers. Nos cœurs en furent réconfortés, et c'est avec un espoir à nouveau embrasé que nous avons suivis les naufragés de la Horde. Les pas étaient trop irréguliers, allant d'un endroit à un autre sans vraiment de logique. Et puis après six jours de marche intense, le ventre grondant la famine, nous avons enfin  découvert une ville orque, enfuit dans les montagnes.

Je ne sais comment nous avons pu tenir dans le froid, l'humidité et la solitude, mais cela a porté ses fruits. Même si deux des nôtres tombèrent à cause des blessures et de la gangrène rongeant leurs membres, le reste de la troupe que nous étions avions mérités notre victoire face aux éléments. Malgré ça, aucune trace du Sangrehaine et de sa garde, ou même du Champion Drakentaille d'ailleurs. A croire qu'ils sont tous morts dans l'attaque du navire de guerre, voir dans la noyade. L'accueil fut plutôt distant et méfiant, et après avoir réussit à échanger nos armures et quelques armes contre de la nourriture et de l'équipement, nous avons reprit notre route après cinq jours de repos. Seuls une taurène et un gobelin décidèrent de rester, avec l'espoir de diriger et rassurer d'autres survivants.

Nous autres, les treize soldats, firent marche vers une grande cité Loup-de-givre à l'ouest. Un artisan du petit village, Del'vor, nous confia que des rumeurs d'étrangers arrivant de la mer avaient émanées de ces contrés. Deux jours de course, rien d'insurmontable pour des combattants de la Horde, surtout que cette fois nous étions équipés pour affronter la glace et le blizzard.

**********

"Méfiez-vous de la tempête, grunt. Celles-ci sont redoutables en cette saison, et bien que je ne doute pas de ton courage, tu risques de t'y perdre et d'y laisser ta peau." Se contenta de répondre le chasseur, en rabattant sa capuche d'un geste vif.

"Nous ne sommes plus trop loin de la dernière position du notre clan. Conduit nous à eux, Artog. La tempête est encore loin et... je sens que nous ne sommes pas les seuls à être ici." Dis je lentement, remarquant les grognements du worg.

Le loup au pelage blanc renifla l'air ambiant comme si ce dernier puait une odeur peut recommandable. Un danger étant proche, épiant nos mouvements peut-être. Le dresseur du loup l'avait aussi remarqué et d'un geste du bras, il fit signe aux autres de suivre.

"Allons ! Ne nous éternisons pas dans ces dunes." Fit il en avançant face au vent.

**********

Wor'gol, vllle principale du clan Loup-de-givre et bastion orc dans ces terres gelées. Les routes sont plus dégagées et les habitations plus nombreuses. Et au vue de l'agitation, les rumeurs étaient bien fondées. A peine arrivés sur place, des signes de la présence de la Horde nous sautèrent aux yeux. Des armures, armes, ravitaillements et bien sûr l'étendard de guerre rouge flottant sur l'une des tours de guet. Mais la meilleur nouvelle fut d'apprendre que le seigneur de guerre était toujours en vie, ainsi que ses officiers, et qu'ils sont restés ici quelques temps avant de repartir vers l'est.

C'est seulement une journée après que nous avons dénichés un pisteur, jeune et plein d'entrain, pour nous guider vers la dernière position connue des forces Sangrehaine. Le désir de revoir nos frères d'armes brûlait ardemment dans nos cœurs, et c'est avec une vigueur retrouvée que notre groupe reprit la route vers les déserts gelés de Keram'vor.

En chemin, aucun combat. Aucun signe de vie. Nous marchions le pas lent, les raquettes loup-de-givre craquant la neige d'argent et fissurant la glace immobile face aux chutes de flocons. Le seul moment venant perturber cette progression a été la découverte d'une caravane de la Horde de Fer prisonnière des congères. La plupart des guerriers à la peau brune étaient morts de froid, le visage figé à jamais dans le givre. N'ayant plus d'armes et d'armures en bon état, nous nous sommes emparés de leur équipement. Dépouiller les morts me dégoute... mais le choix n'était pas une option dans ce cas présent.

De plus, il faut avouer que les armures de facture Horde de Fer sont efficaces et fort pratiques. Un peu lourde, les plaques d'acier venant écraser nos épaules, mais plus résistante que nos peaux et nos cuirs, ces armures nous seront d'une grande aide. A force d'avancer, je commence à prendre doucement les rênes du groupe, et ces derniers ne semblent pas contester mes décisions. Je ne pouvais en dire autant d'Artog ; aucun Sangrehaine n'arrivait à s'entendre avec lui. Au sixième jour, nous approchâmes enfin de notre destination, avec seulement deux morts dans nos rangs.

Tiki'eko le vicieux troll est tombé dans un précipice trois jours après notre départ, et Varogh le Casseur-de-têtes a traversé une plaque de glace lorsque nous traversions un lac gelé la veille. Au moins, le seigneur de guerre aura sans doute le plaisir de revoir onze de ces soldats entiers et prêts à le servir une nouvelle fois.

**********

"Vous avez entendus ?..." Le voix grincheuse d'un archer sonna dans ma tête.

"Quoi donc ? Il n'y a que ce maudit vent qui siffle !" Cria un grunt plus loin, les mains devant son visage.

"... EMBUSCAAADE !" Hurla un autre manieur de hache, s'équipant de cette dernière pour se mettre en position défensive.

La vermine qui nous épiait depuis le début dévoila son vrai visage, surgissant de sous la neige. La peau brune, des os en guise d'armures et des lances pour seules armes. Ils beuglèrent tous vers nous, et déjà des javelots filèrent vers nous. Encerclant notre groupe, nos chances de survit sont mince mais nous nous battront jusqu'à la mort s'il le faut.

"Lervik ! Sonne dans ton cor de guerre ! Aussi fort que tu peux ! Appel à l'aide !" Lui dis je en lui tenant le bras, tout en sortant mon vieux sabre de guerre.

Il acquiesça du regard, comprenant que nous étions tout proche d'un vieux bastion ogre, zone qui fut attaquée par le clan Sangrehaine des jours plus tôt. S'ils sont encore là... ils viendront nous aider à repousser ces sauvages. Du moins, si le vent arrive à porter le son de détresse du cor.


Hurlez avec les loups ! Dit Artog.

Eux hurlent comme des bêtes.

Moi, je hurle pour le Sangrehaine...


**********

Au loin, au fort Korrag'mar, des soldats s'abritent de la tempête qui se préparent. Un guetteur en haut des portes se pose sur son tabouret, ouvrant le sac de sa ration ; du pain dur et des fruits secs. Pas de quoi satisfaire l'appétit d'un orc en plein tour de garde.

Un écho se fait soudainement entendre, lointain. Presque inaudible. C'est à peine si on peut le percevoir, mais il est pourtant bien là : BooOOOHhhhw... Plusieurs fois, régulier. Le garde en faction se lève d'un bond, lâchant son repas qui s'écrase par terre. il tend l'oreille...

Appelant les officiers du clan en criant de venir vite, le garde les accusent du regard, désignant le lointain.

"C'est un appel à l'aide, chef... Un cor de la Horde ! Que fait-on ?"



Voilà ! Je désire introduire ce personnage d'une façon un peu particulière ; au travers d'un évent ! Le bastion entendra l'appel à l'aide de cette troupe prise aux mains avec une bande de trappeurs Sire-tonnerre, et il de votre devoir d'aider à secourir ces pauvres gruntinets sans défense ! A la fin, vous reconnaitrez vos frères d'armes présumez morts. Du renfort, c'est toujours bon, non ?

Présentation HRP :

- Raisons de la postulation : Karina est une grunt de la Horde étant déjà dans le clan Sangrehaine depuis la campagne dans les Tarides. Elle a suivit le clan partout, et même au travers de la porte des ténèbres. Avec d'autres soldats du clan, après le naufrage, elle décida de retrouver son clan et les siens, sentant qu'ils étaient toujours en vie quelque part dans les crêtes de Givrefeu. je sais, on ne peut pas faire plus simple comme raison ! Ca, c'est de la loyauté !

- Description physique de votre personnage : Karina est une orque athlétique, musclée là où il faut, âgée d'une trentaine d'années.  Derrière sa peau verte, légèrement bronzée par le soleil, se cache une femelle d'une petite taille comparée à ses sœurs d'armes plus impressionnante. Ceci-dit, n'allez pas croire que cela en fait une mauvaise combattante, loin de là. Sur son épaule droite, un tatouage à l'encre noirâtre est gravé, représentant une flamme léchant la peau, entrecroisée par une lame finement dessinée. Sans doute un signe de son appartenance à l'ordre des maîtres-lames de la Horde ?

Des cheveux noirs comme le plumage d'un corbeau, rasés et taillés sur le coté par des motifs géométriques divers ; des lignes et des triangles notamment. Un visage agréable, sans être repoussant, mais loin d'être d'un modèle de la gente féminine chez les orcs. Des bijoux décorent son visage, ici et là, perçing et anneaux en bronze principalement. Des yeux crèmes et un nez légèrement entaillé par une cicatrice achève cette présentation.


- Mental de votre personnage : Karina Chantelame est un orque ouverte d'esprit envers ceux qui comprennent son façon d'être et de vivre : La guerre et l'art du combat au sabre. Ainsi, elle s'entend parfaitement avec les combattants de la Horde en tout genre, qu'ils soient adorateurs des haches ou manipulateurs de la poudre. En revanche, le courant passera mal avec des gens... peu attirés par ses principes. La magie, l'or et les mots doux ne l'intéressent guère, et elle le fera bien comprendre aux indisciplinés.

L'honneur prime avant pour cette orque. Servir la Horde, verser le sang de ses ennemis pour la gloire et mourir sur le champ de bataille est tout ce qu'il lui importe. Se battre pour son seigneur de guerre, se distinguer des autres par son adresse au combat, rechercher le meilleur adversaire et l'éliminer pour prouver à tous qu'elle est la meilleur. Voilà sa vision. C'est une guerrière, et on le voit par ses actes.

En dehors de ça, c'est une orque agréable, mais très discrète. Elle garde toujours la tête sur les épaules, et peu de chose l'impressionne.


- Résumé de la vie de votre personnage : Peu de chose à dire, en réalité. Elle a suivit les pas des grands maîtres-lames de son ancien clan en Durotar après les camps d'internements et les guerres, où elle était trop jeune pour se battre. Elle commença tôt sa formation de guerrière, aussitôt après être sortie des campements de Lordaeron. Son enseignement se poursuivit encore plus tard, en Orgrimmar. Ce n'est que récemment qu'elle a atteint le grade de maître-lame. Dix années de lutte au sabre auront dû être nécessaire pour en faire une fine bretteuse.

Ses fronts sont nombreux, et c'est une vétérante digne de confiance. De l'assaut dans les terres gelées du Norfendre, aux côtes des Hautes-terres du Crépuscule, elle survécut en gagna en assurance à chaque fois. Fine sabreuse, elle gagna son surnom, devenant sa marque, lors d'une bataille en Pandarie dans la jungle de Krasarang : Elle ouvrit une voie sur une plage, noyant cette dernière du sang des soldats du territoire du lion. Un péon raconta qu'elle tua une centaine d'humains, parant et fauchant les rangs avec sa lame. Mais comme il ne savait pas compter, on ne trouva qu'une petite vingtaine de soldat de Hurlevent morts sur le rivage. Ce qui est déjà un bel exploit, pour un guerrier.

Peu après la déchirure de la Horde, et la guerre civile, elle rejoignit le clan Sangrehaine, plus poussée par la mort de son compagnon face aux hordes Kor'kronnes que par envie de servir un seigneur de guerre local. Il fallait qu'elle change d'air. Mais elle finit par s'attacher aux membres de ce clan, et embrassa rapidement la cause de Korrag. Après le passage au travers du portail, elle se trouva séparer du clan, mais fit tout ce qu'elle pouvait pour le retrouver.



Présentation du Joueur :

- Présentation : Est-ce vraiment obligatoire ? Je veux dire... voyez donc mes anciennes candidatures ! Au bout d'un moment, vous devez savoir qui je suis, nan ? Razz

- Pourquoi le Clan Sangrehaine : Car je suis déjà dedans, que je vous aime tous tendrement et que je ne veux pas vous quitter ! Voilà ! Cool

Autres informations plus utile : Je cherche à jouer un personnage plus mature, en règle avec les principes d'un véritable guerrier. Hésitant avec un pandaren, je me suis souvenu d'Avinka et de son RP maître-lame. Mais il n'était pas parfait, et comme nous pouvons maintenant avoir une belle vue d'ensemble des clans de Draenor, je pense avoir complétement foiré Avinka, malgré le fait qu'elle m'avait marqué.

Je désire jouer une nouvelle maître-lame, différente d'Avinka. Plus sûr d'elle, moins barbare et plus à l'écoute, je pense qu'elle sera un soldat idéal pour le clan Sangrehaine. Voyons Karina comme un mélange d'Avinka et de Vikna, l'expérience en plus. N'oublions pas, chose importante, que mon personnage était déjà dans le clan, et que vos personnages la connaisse de loin, ou de près, en sachant que cet une orque très discrète. A savoir qu'Avinka, le personnage avec qui je joue actuellement, deviendra Karina Chantelame.

Ensuite, Vikna sera donc placé en second plan. Son RP n'est pas si adéquat en Draenor, et j'ai besoin d'un rp neuf. Elle sera tout de même là au besoin, quitte à lui trouver une utilité pour la clan. Vous ne voulez de cuisinière, mh ? Ou une tavernière ?... Papa Grom' ?


- Disponibilités et horaires de jeu : Ma période de "GO BURST" au magasin étant terminé, les fêtes finis et une motivation revenue, j'aurai une présence beaucoup, BEAUCOUP, plus importante.

_________________
Honneur. Devoir. Loyauté. Grave ces mots là au plus profond de ton esprit, et tu seras alors un Sangrehaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korrag Sangrehaine
Seigneur de Guerre
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 20/05/2014
Age : 19

MessageSujet: Re: [Acceptée]Karina Chantelame   Dim 4 Jan - 18:50

Salut à toi Karina et bienvenue sur le - ...wait.

Personnage intéressant, histoire détaillé, rien à redire de mon côté, vraiment, je t'offre donc mon +1 et nous nous occuperons de ton recrutement via ton event sous peu de temps !

_________________
On n'apprend pas à mourir en tuant les autres.
-Chateaubriand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grom'Brok
Champion du Clan
avatar

Messages : 366
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: [Acceptée]Karina Chantelame   Mer 7 Jan - 13:49

Rien à redire non plus, +1.

_________________
Tu veux dudu ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korrag Sangrehaine
Seigneur de Guerre
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 20/05/2014
Age : 19

MessageSujet: Re: [Acceptée]Karina Chantelame   Mer 7 Jan - 19:06

Recrutée le 04/01/15

_________________
On n'apprend pas à mourir en tuant les autres.
-Chateaubriand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Acceptée]Karina Chantelame   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Acceptée]Karina Chantelame
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pandapinpadaploume, l'art de l'alcool. [Accepté]
» [Accepté] [Guerrière Protection][PvP] Chärlotte .
» Etiquette - Drood heal - Acceptée
» Mais... c'est quoi ce truc gluant ?! [Accepté]
» Présentation de Karina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan Sangrehaine :: Le Campement :: La Hutte de Recrutement :: Les Archives-
Sauter vers: